13.L’alcôve

L’alcôve, ou tokonoma, est un élément essentiel de la conception des maisons japonaises et cette pièce inclut un parfait exemple malgré les dimensions étroites de l’espace. Ici, une famille pouvait y pendre des rouleaux décoratifs et y placer un arrangement floral de saison, comme c’est toujours le cas aujourd’hui. D’autres objets d’art peuvent aussi y être exposés – un vase précieux ou une statuette ornementale notamment. Le tokonoma est une sorte de musée miniature, une valeur ajoutée à l’hospitalité que la famille offre à ses clients et ses invités. 

 

Avez-vous remarqué ce qui ressemble à une ouverture de fenêtre de chaque côté du tokonoma près du sol ? Les architectes appellent cette ouverture « ostium », un mot latin qui signifie « bouche ». En japonais, cette ouverture se nomme horaguchi ou chinkuguri et permet de mettre en lumière les objets au sol de l’alcôve. 

 

Les poteaux solides encadrant l’alcôve sont la particularité principale de la pièce. Le poteau de gauche est en bois de kaki très dur et se nomme kurogaki, tandis que l’autre poteau est fait d’érable, ou kaede. Il vous suffit de les toucher et de sentir leur surface douce pour réaliser qu’il s’agit du plus beau bois du bâtiment. 

 

Audio guide